•  
  •  

SESAME (n.m) Précepte ghanéen qui encourage un changement positif à sa vie par ses actions.

  • Bien bouger

26 juin 2014


L’AfterBurn Effect

Afterburn effect

On a souvent tendance à croire que plus longue notre séance de sport sera, plus on perdra de graisse et plus vite on maigrira . On nous a également dit qu’à partir de 40 minutes de course, c’est là qu’on tapera dans les graisses. Mais moi, j’ai un moyen plus efficace de vous faire perdre de la graisse pendant et APRES votre séance de sport !

C’est ce que nous appellerons l’afterburn effect ! L’afterburn effect par définition est le fait de perdre des calories encore après une séance de sport. Généralement après un long footing, cet effet durera quelques heures mais celui-ci selon certaines études peut aller jusqu’à 48h ! Alors comment fait-on pour que l’afterburn effect dure ?

Le mot clé, c’est l’intensité ! En effet, plus vous allez travailler sur des courtes durées mais très intenses plus votre corps va augmenter son métabolisme de base dans le but d’assimiler plus rapidement les graisses et le nourrir plus facilement pendant l’exercice. Au contraire durant vos séances d’entrainements habituels, le corps brûlera encore quelques calories, mais reviendra vite à son métabolisme de base.

La méthode :

Sans le savoir, et si vous me suivez depuis le début sur le blog, je vous propose des séances de coaching en vidéo sur ma chaine Youtube ou encore des challenges sportifs. Tous ces entrainements vont générer cet afterburn effect car en effet, je vous demande de donner le maximum de vous même en ne prenant que quelques minutes (qu’ai-je dis là, quelques secondes !) de récupération et enfin d’entamer vos exercices. Vous comprendrez également pourquoi vos photos avant/après sont pour certaines spectaculaires !

Donc reprenons, pour que l’afterburn effect soit plus long vous devez faire du fractionné, communément appelé le HIIT (High Intensity Interval Training) le principe étant d’avoir une fréquence cardiaque à 95% de la puissance maximum aérobique (en d’autres termes, y aller à fond !) et d’avoir des temps de récupération identiques au temps de vos exercices ou alors un peu, mais la récupération ne doit jamais dépasser 2x votre temps d’effort (exemple : pour 30 secondes de montées de genoux, il ne faudra jamais dépassée 1 minute de récupération). Et les durées sont de l’ordre de 30 secondes à 3minutes maximum.

Vous comprenez maintenant pourquoi durant mes challenges, je vous dit de respecter les temps de récupération, cela prend tout son sens aujourd’hui !

Le HIIT peut se faire tant pour vos séances à la maison, de sprint, musculation, crossfit, running, sprint, vélo, natation… Enfin bref, presque tout !

Par contre ce type de séances très très intenses sont déconseillées aux débutantes. (Je fais cependant en sorte que mes challenges restent accessible à toutes, tout en ayant la possibilité de les moduler) Maintenant, il ne reste plus qu’à si mettre et pour cela !

Enjoy !